Visite MP v2

75% des Français ont froid chez eux (Sondage Opinion Way pour le site Quelleenergie.fr)

Même lorsque le chauffage est allumé, les Français déclarent avoir froid chez eux. Cette désagréable sensation concernerait pas moins de trois Français sur quatre - 52% des sondés déclarent avoir parfois froid chez eux et 23% déclarent avoir systématiquement ou souvent froid à la maison. Pourquoi ? car la température ressentie n'est pas la température lue sur le thermomètre mais une moyenne entre la température des parois et la température de l'air. Dans une maison passive, il n'y a plus de parois froides donc plus de sensation désagréable !

12,1 millions de Français en «précarité énergétique»

Au-delà de la sensation de froid, de plus en plus de Français ont des difficultés à chauffer correctement leur logement. Les derniers chiffres publiés, à partir de la dernière enquête logement de l’Insee, font état de 5,6 millions de ménages en «précarité énergétique», soit 12,1 millions de personnes... c’est-à-dire un Français sur 5. Ce concept de «précarité énergétique» est mesuré en fonction de plusieurs critères: «la fragilité des foyers disposant de faibles ressources financières, la mauvaise isolation des logements et le prix de l’énergie» explique au Figaro Jean Gaubert, médiateur national de l'énergie.

1 611 euros par an pour se chauffer (QuelleEnergie.fr)

En 2016, la facture de chauffage moyenne était de 1611 euros, selon une une étude réalisée par le site QuelleEnergie.fr. D’après cette étude, plus d’un tiers des Français se chauffent majoritairement (38%) à l’électricité avec une facture moyenne de 1726 euros. Un autre bon tiers de la population (35%) se chauffe au gaz avec une facture moyenne de 1415 euros. Le chauffage au bois, utilisé par 5% de la population, reste l’énergie la moins chère avec une facture annuelle moyenne de 811 euros. Enfin, la facture moyenne des Français (19%) se chauffant au fioul s’élève à 1927 euros. Au total, les Français consacrent en moyenne 14% de leur budget pour se chauffer, selon QuelleEnergie.fr. Des dépenses qui pèsent lourd pour les personnes aux revenus modestes, contraintes parfois de se priver de chauffage. Dans une maison passive, le coût du chauffage est réduit de plus de 90% !

Pour ne plus jamais avoir ce type d'informations dans 10, 20 ou 30 ans, pour que la précarité énergétique disparaisse et que la facture de chauffage ne représente plus une charge importante pour les ménages, contruisons dès aujourd'hui des bâtiments passifs ! Le concept de "Maison Passive" existe depuis plus de 25 ans. Depuis 25 ans, nous aurions pu contruire des bâtiments très performants pour enfin, ne plus parler de rénovation énergétique.

 

MP manosqueUne "maison passive" parvient à maintenir une température de 20°C durant l'hiver sans système de chauffage central. En effet, l'enveloppe du bâtiment est si performante que les apports solaires et les apports internes (les occupants et le dégagement de chaleur dû au fonctionnement des équipements) suffisent en grande partie à chauffer gratuitement le logement ! 

Grâce au soleil qui chauffe gratuitement la maison, une température homogène est maintenue en permanence.Temp Ext. Int. 16 01 2017

Ainsi, le matin lorsqu'il fait froid, vous avez encore 20°C dans la maison sans aucun système de chauffage !

 

 

"Chauffer n'est rien d'autre qu'une adaptation constante aux erreurs de constructions"

(Günter Lang, IG Passivhaus Autriche)

 

Entrez